Le billet du Président ( numéro 62)

Chères amies, chers amis,

Est-il si étonnant que notre Conseil Fédéral soit incompétent en cette période de « crise sanitaire » ?  Bien sûr, il n’est pas facile de diriger un pays, mais nous n’avons obligé personne à se présenter au poste de Conseiller Fédéral.

Depuis mars, nous avons eu droit à un premier confinement suivi de mesures plus ou moins loufoques. Si le fait de se laver régulièrement les mains et de garder une distance physique d’un mètre cinquante sont compréhensibles et acceptables sur une période de 2 à 3 mois, le port du masque obligatoire dans les magasins, puis en plein air lors de « forte affluence » devient franchement une mesure inutile, voire néfaste pour la santé, car ce matériel est porté par des personnes qui n’en ont pas l’habitude   (hygiène des mains et stockage entre autres) ainsi qu’une entrave à la respiration !

Les pires mesures sont les fermetures des restaurants et magasins « non essentiels », qui ont pourtant suivi à la lettre les coûteuses directives cantonales et fédérales (est-ce pour nous obliger à la malbouffe ?) ainsi que les annulations de manifestations diverses qui pèsent sur le moral de tous les habitants et c’est normal. Travaillez, prenez les transports publics, allez dans les grandes enseignes pour acheter vos « produits essentiels », pas de risque d’attraper le COVID ! mais pas question de se retrouver à plus de cinq personnes !

L’égrenage quasi journalier du nombre de personnes testées positives (grâce à des tests PCR très sensibles), et décédées à cause du COVID (ou pas…) fait monter la peur dans la population, c’est ce que souhaitent le Conseil Fédéral et la Swiss National science Task Force. Les journalistes sont extrêmement heureux, ils ont un sujet de choix, qu’importe si le vaccin tant cherché est un mirage : nous avons la « chance de pouvoir nous faire vacciner », même si celui-ci n’a que quelques mois d’essais cliniques sur des personnes saines (comparé aux autres vaccins, auxquels nous avons des années de tests). Vive les vaccins à ARN messager ! C’est nouveau et vous n’êtes pas sûr de ne pas transmettre le coronavirus à vos proches… et de ne pas avoir d’effets secondaires. Le top quoi !

Malgré tout ça, et comme le nombre de personnes hospitalisées et/ou décédées baisse, il faut trouver un autre moyen pour maintenir les citoyens dans la peur, alors voici le taux de reproduction, celui-ci ne devait pas être en dessus de 1,0, puis de 0,9.

Le Conseil Fédéral a décrété un état d’urgence (avec amendes dissuasives à l’appui), nous pouvons difficilement nous exprimer, c’est comme cela que débute une dictature.

Le 13 juin prochain, nous allons enfin pouvoir voter sur les bases légales des ordonnances du Conseil Fédéral visant à surmonter l’épidémie de COVID-19 (Loi COVID-19), nous en reparlerons dans le prochain bulletin.

Pour finir, j’espère que ce bulletin vous trouvera en bonne santé. Nous avons besoin de vous pour faire connaître Alliance Suisse, n’hésitez pas à en parler autour de vous, et demander quelques bulletins à l’essai pour vos amis.  Notre site internet est régulièrement mis à jour, et vous pouvez nous suivre sur Twitter.

Vos remarques et propositions d’articles sont les bienvenus, n’hésitez pas à nous contacter par courriel, courrier ou téléphone.

A bientôt