« Améliorer l’intégration en éliminant des freins administratifs » :

C’est un communiqué de presse du Conseil Fédéral  du 15 novembre 2017 qui nous informe : «  Les personnes admises à titre provisoire pourront plus facilement exercer une activité professionnelle grâce à la suppression de la taxe spéciale sur le revenu de l’activité lucrative. Lors de sa séance du 15 novembre 2017, le Conseil fédéral a approuvé le premier train de modifications d’ordonnances de la loi fédérale sur les étrangers et décidé de les mettre partiellement en œuvre à compter du 1er janvier 2018.»

Cela concerne les permis permis F et N ( les personnes admises provisoirement qui ne peuvent pas, pour différentes raisons, être expulsées et les requérant-e-s d’asile) .

Encore une bonne raison de venir en Suisse, non ?