billet du président no 50

Chères amies chers amis,

Les votations fédérales du mois de novembre ont été annulées. Néanmoins, il nous apparaît important de vous informer des déterminations du Conseil d’Etat sur la migration avec un extrait de la Feuille des Avis Officiels du Canton de Vaud du vendredi 8 octobre 2017.

Le titre « La nécessaire  politique d’accueil en Suisse » est trompeur.

La photo de la première  page de la FAO du 6 octobre nous informe sur les responsables : Nicolas Rouge « ancien municipal non réélu de la commune de Giez » fondateur de l’association « un village  une famille (de réfugiés)  » (… avec cerise sur le gâteau un appartement rénové dans la ferme du syndic aux frais du contribuable.) L’association qu’il a fondée en 2015 n’existe apparemment plus, étonnant, non ?

Il est actuellement président de la chambre cantonale consultative des immigrés.

Nous avons Bernard Ruegger président de la chambre vaudoise du commerce et d’industrie, sa présence me surprend à moitié, les avantages  d’avoir de la main d’œuvre bon marché ne sont pas négligeables.

Le Conseil d’Etat est représenté par son ingénu Phillippe Leuba (vous savez, celui qui paraît toujours surpris par le photographe). Lors de sa candidature il avait promis de lutter contre la migration. Depuis son élection en 2007, il n’y a pas eu de changement, pire, les renvois ne sont pas appliqués.

La Chambre Consultative des Immigrés existe uniquement dans le Canton de Vaud même l’UE ne veut pas leur donner ce droit.

A bientôt.